Diptyque Apollinaire 14-18 :

 

U12

VENDREDI 30 NOVEMBRE 20h30

L'Orchestre et les cœurs de ma bouche te diront mon amour de Guillaume Apollinaire / Cie Les Fous de Bassan. Beaugency, Loiret. Avec Christian Sterne, comédien et Pascal Ducourtioux, musicien.

A partir de 12 ans. Durée : 1h05

 

Parler d’amour. Envie d’amour même quand la guerre gronde. Besoin d’amour toujours – et surtout ? – quand sa propre vie est en danger. Désirs, plaisirs et déplaisirs d’amour, ceux qui aussi exacerbent la création. Telles furent les obsessions de Guillaume Apollinaire au travers des poèmes et lettres qu’il écrivit de 1914 à sa mort en 1918. Qu’il s’adresse à Lou, à Madeleine ou à Jacqueline, Apollinaire montre lyrisme, inventivité, passion et fièvres amoureuses. Ses poèmes ouvrent des perspectives à la fois cosmiques et humblement sensibles. Ainsi que les cadres et les incarnations avec lesquels joue le poète, apparaissent à la fenêtre d'un compartiment de train des photographies, des calligrammes et de ses croquis, sur une musique cubiste de percussions et de cordes et dans le désœuvrement contraint de deux passagers prolixes entre deux banquettes tandis que file le jour. Ce volet chronologique, à partir de sa passion pour Lou, se clôt par la blessure du poète et La Jolie Rousse.

 

Voyage en cadence dans la poésie d'un amour

 

 

« Souvenir oublié vivant dans toutes choses

Je rougirais le bout de tes jolies seins roses

Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants

Le fatal giclement de mon sang sur le monde

Donnerait au soleil plus de vive clarté

Un amour inouï descendrait sur le monde

L'amant serait plus fort dans ton corps écarté

(in Si je mourais là-bas) »

 

Montage de Pierre Garin à partir des lettres et des poèmes à Lou et des Calligrammes