U18

SAMEDI 12 JANVIER 20h30

Vodor avec Gwenael De Boodt, texte et jeu et Clovis Gicquel, video. Production La Station théâtre

A partir de 15 ans. Durée inconnue

Performance

 

« C'est qu'il faut oser le génocide du langage, tu comprends ? Charger des charretées de mots communs, les conduire à l'échafaud sous les crachats et les quolibets des sans-culottes. Comme ils font pâle figure à la lanterne, c'est au couperet qu'ils donnent du rouge et ça a du goût. Pas de sauce s'il vous plaît, le sang direct ! Allez, mettre les bottes aux mots, et qu'ils fassent du bruit !

Ah ! Foudroyer le commun, lever des héros omniscients tragiques, du vague-nerf symphonique avec de la timbale qui roule et du maillet qui douche coton. Ça vous cuivre un roman !

Ça y est, ça vient, la rage m'habite. J'ouvre les mots à coups de dents, je veux de la salive vive pour mon sang. Celle qui dépense mon âme. Pour l'oxydation du vôtre je veux qu'on sente le fer et la rouille et la forge, le damas et la poudre du temps, le soufre, le charbon, l'enclume, le marteau, un cuir en tablier, toute une vache entière, avec ses cornes et ses mamelles, pour recevoir les escarbilles, pour meugler, mais il me faut aussi le nu du visage pour le consteller de cratères. Comme elles s'y creusent en noir les étincelles ! … Et que ça sente le grillé, oui ! le roussi. »