Vendredi 3 et samedi 4 Mars 2017 à 20h30:

Les Confidentes

 

Les Confidentes. Photo: Théâtre de l'Échange

 

LES CONFIDENTES

d'après Journal d'une femme de chambre

d' Octave Mirbeau

 

Mis en scène et interprété par Erika Vandelet

Interviews et portraits filmés réalisés par Sonia Larue

Théâtre de L'Échange

 

 

Célestine tient un journal intime dans lequel elle décrit par le menu ses rencontres avec des maîtresses indignes, des bourgeois brutaux, des serviteurs viles et fourbes. Elle parle de sa condition de femme exploitée, condamnée à l'instabilité et à de perpétuelles humiliations. Ce bout de femme insoumise et rebelle, caustique et cruelle, drôle et ambitieuse est emblématique de la femme de ce début du XXIème siècle.

 

Octave Mirbeau (1848-1917) écrivain et journaliste français, est un grand démystificateur des hommes et des institutions qui aliènent, oppriment et tuent. Il remet en cause, non seulement la société bourgeoise et l’économie capitaliste de son temps, mais aussi l’idéologie dominante et les formes littéraires traditionnelles.

 

«Je veux un théâtre intime sous l'angle du kaléidoscope. Intime parce que Célestine sera seule avec elle-même. Intime parce que Célestine évoquera sa vie. Kaléidoscopique parce que sa parole sera accompagnée de celle des femmes d'aujourd'hui tel un jeu de miroirs » Erika Vandelet

 

Durée : 1h30 à partir de 12 ans

Vendredi 3 et samedi 4 Mars à La Station théâtre, La Mézière

Accueil du public dès 19h30 avec bar et petite restauration.

Entrée : 10 € / 6 € pour les QF≤ à 500 €

Pré-réservation à lastationtheatre@gmail.com ou au 06 41 56 47 01

affiche Les Confidentes 3

Photo: Jean Henry

Monologue en kaléidoscope avec témoignages filmés par Sonia Larue de femmes travailleuses d'après Le journal d'une femme de chambre de Octave Mirbeau adapté par Sandrine Jacquemont, mis en scène et interprété par Erika Vandelet, comédienne. Théâtre de l'Échange, Lorient. Création 2016. Avec les soutiens de la Région Bretagne, du Conseil départemental du Morbihan, de la Ville de Lorient, du Théâtre de Morlaix et de La Paillette.

Durée : 1h30

Tout public à partir de 12 ans accompagné

Quelles singulières et monotones figures, tout de même, j'ai rencontrées sur ma route de servage ! Quand je les revois (...) elles ne me font pas l'effet d'être réellement vivantes (…) elles ne donnent l'illusion de vivre que par leurs vices... Enlevez-leur ces vices qui les soutiennent comme les bandelettes soutiennent les momies (…) ce n'est plus que de la poussière, de la cendre...de la mort... (O. Mirbeau)