LA STATION-THÉÂTRE

SOIRÉE DE PRÉSENTATION DE LA SAISON 18-19: samedi 29 SEPTEMBRE, 20H30

SAMEDI 29 SEPTEMBRE 20h30

Soirée de présentation de la nouvelle saison

précédée de l'assemblée générale annuelle ordinaire à 18h.

(où sont convoqués les 169 adhérents)

 

U4

U5

Violette éperdue d'amour, Antigone et Médée, Apollinaire et Tchernobyl, le Gange et le roi des Mapuches, un enfant éternel, un violoncelle poilu et l'homme poubelle, des états d'âne, un mystérieux Vodor : douze spectacles de théâtre, la plupart inédits dans la région, parfois pliés de clown, élancés de danse ou rythmés de musique, mais toujours incarnés, en langue de poème, de roman, de récit, ou d'enfance, seront joués à La Station théâtre au cours de cette saison 2018-2019, la septième ! Les compagnies viendront de Douarnenez, de Lorient et d'Ille et Vilaine, mais aussi de région parisienne, du Loiret, de Grenoble et d'Avignon pour partager avec nous leurs joyaux d'artistes engagés dans la langue et dans le désir, pour que la vie résiste à la haine, au mépris, à la soumission et à l'ignorance, car le théâtre c'est cela : une arme de beauté et de passion, à l'image de ce que nous pourrions être si nous incarnions l'exigence d'être libres et fraternels.

Guillaume Apollinaire, Violette Leduc, Laurent Gaudé, Joël Jouanneau, Mattéi Visniec, Philippe Forest, Antoine Choplin, Hervé Mestron, Alban Dussin, Hassan Tess et Amélie Vignaux sont les auteurs de la saison.

Les spectacles seront présentés par le directeur artistique et des artistes de la nouvelle saison, mais aussi par des artistes de la saison passée et des spectateurs abonnés qui ont pu les voir en amont. Nous échangerons ensuite autour d'un verre au bar de la salle Jarry.

L'abonnement pourra être souscrit et les places réservées à l'issue de la présentation.

Posté par Eulalos à 14:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


PROGRAMME DE LA SAISON 2018-2019

La brochure détaillant les spectacles est consultable à l'adresse suivante: https://fr.calameo.com/read/001785730897c14e52610

Affiche de Luz Léon

 

 

AGENDA 7ème SAISON

2018-2019

(Cliquez sur les titres des spectacles pour ouvrir la page qui leur est consacrée)

 

 

Samedi 29 septembre

18h : Assemblée générale

20h30 : Soirée de présentation de la nouvelle saison

avec les artistes et l'équipe du théâtre

 

Jeudi 4 octobre 20h30

Etats d'âne

de et par Alban Dussin

Art oratoire, piano et chant

Cie L'Assemblée sauvage, Douarnenez

(offert par Val d'Ille en scène)

 

Vendredi 16 et Samedi 17 novembre 20h30 (compris dans l'abonnement)

L'enfant éternel

d'après le roman éponyme de Philippe Forest (éd. Gallimard)

Monologue d'un écrivain s'exposant au récit de la mort de son enfant

Théâtre de la Première neige, Ille et Vilaine

 

Vendredi 30 novembre 20h30

L'Orchestre et les cœurs de ma bouche te diront mon amour

avec des lettres et poèmes à Lou et des Calligrammes d'Apollinaire

Duo du poète et d'un musicien, dans un train vers le front en 14-18

Cie Les Fous de Bassan, Beaugency (Loiret)

 

Samedi 1er décembre 20h30 (compris dans l'abonnement)

Nos cœurs pendent ensemble au même grenadier

avec des Lettres et poèmes à Lou et à Madeleine d'Apolllinaire

Duo nocturne du poète en éros et d'un musicien, sur le front en 1915

Cie Les Fous de Bassan

 

Vendredi 14 et Samedi 15 décembre 20h30

Le Violoncelle poilu

d'après le roman éponyme de Hervé Mestron (éd. Syros)

Monologue d'un violoncelle incarné dans les tranchées de la guerre 14-18

Cie Périphérique, Guyancourt (Yvelines) Co-production Ferme de Bel Ebat

 

Samedi 12 janvier 20h30

Vodor

Performance avec Clovis Gicquel, video et Gwenael De Boodt, textes et jeu

Production La Station théâtre

 

Vendredi 25 et Samedi 26 Janvier 20h30 (compris dans l'abonnement)

L'Affamée

d'après le roman éponyme de Violette Leduc (éd. Gallimard)

Théâtre-danse d'un amour éperdu, avec Catherine Decastel

Cie des Myosotis, Montreuil (Seine Saint Denis)

 

Vendredi 8 et Samedi 9 Mars 20h30

Dernier rail

écrit et mis en scène par Joël Jouanneau (inédit)

avec Jean Le Scouarnec et Carole Bonis

Une rencontre entre une jeune doctorante et Ferdinand VII, Roi des indiens Mapuches

Théâtre de L'Echange, Lorient.

 

Vendredi 22 et Samedi 23 mars 20h30 (compris dans l'abonnement)

Ce quelque chose qui est là

d'après La Nuit tombée d'Antoine Choplin (éd. La Fosse aux ours)

Expédition intime à Tchernobyl mise en scène par Chantal Morel

L'équipe de création théâtrale, Grenoble.

 

Vendredi 26 avril 20h30

Antigone couic Kapout

Antigone aujourd'hui explosant d'évidence entre clown et tragédie

par Mr Jean et Mme Jeanne, Douarnenez.

 

 

Samedi 27 Avril 20h30

Mr Jean ou l'homme poubelle

d'après le Théâtre décomposé de Mattéi Visniec (éd. L'Harmattan)

Monologue en absurdie du tout petit triomphant face à la grande Histoire

avec Hassan Tess, Douarnenez.

 

Vendredi 17 et Samedi 18 mai 20h30 (compris dans l'abonnement)

Médée Kali

de Laurent Gaudé (éd. Actes sud)

Le retour de l'infanticide Médée au tombeau de ses enfants pour dénouer la tragédie

Cie La Nef d'Ishtar, Avignon .

 

Jeudi 23 mai

Le matin : ateliers théâtre pour les collégiens de La Mézière,

encadrés par les élèves du lycée Bréquigny

L'après midi : Représentations des travaux d'élèves du lycée Bréquigny

pour les élèves du collège de La Mézière

 

Tous les mercredis de 14h à 15h30

Atelier théâtre enfants du CE2 à la 6ème

encadré par Rozenn Fournier

Inscriptions ouvertes dès maintenant

Présentation le 8 septembre à 14h30.

 

Courant Juin

Présentation du travail accompli au cours de la saison par les enfants de l'atelier théâtre

 

Posté par Eulalos à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2018

ATELIER THEATRE ENFANTS SAISON 2018-2019

Pour inscrire votre enfant téléchargez, imprimez, datez et signez le document suivant en 2 pages:

- Documents incription

U32U33

 

 ATELIER THEATRE ENFANTS 2018-2019

(pour les enfants inscrits du CE2 à la 6ème)

 

LIEU

A La Station théâtre. L'atelier aura lieu dans un vrai théâtre équipé, tantôt dans la salle de spectacle tantôt dans la salle Jarry, en fonction du planning des compagnies en résidence. Les enfants pourront être ainsi amenés à rencontrer les équipes des spectacles programmés au cours de la saison.

 

ENCADREMENT

Il sera encadré par Rozenn Fournier, comédienne et metteure-en-scène professionnelle, co-fondatrice de la Compagnie KF, formée au Conservatoire Régional de Rennes à la fin des années 80. Son activité pédagogique l'a notamment amenée à encadrer récemment des ateliers avec des enfants autour du Petit Poucet dans le cadre des tournées du spectacle Ma Famille.

 

CONTENU

Les enfants doivent maîtriser suffisamment la lecture et l'écriture car l'idée est de leur proposer un choix de pièces d'auteurs de théâtre pour la jeunesse avec une langue joueuse et poétique (Joël Jouanneau, Eugène Durif... les recherches sont en cours...). Cette pièce sera sans doute adaptée et nous demanderons aux enfants d'en écrire un court passage, ce qui devrait constituer le jeu de 3 ou 4 séances parmi la trentaine prévue.

Les exercices et le jeu seront individuels et collectifs, jusqu'au bout de la saison avec une présentation publique du travail sur la scène de La Station théâtre.

 

DATES ET HORAIRES

L'atelier a lieu de 14h à 15h30 tous les mercredis hors vacances scolaires (à quelques exceptions près), du 19 Septembre au 19 Juin, ainsi que les 1er et 8 Mai. Une participation assidue est exigée.

 

DEPUIS LE CENTRE BOURG, VOTRE ENFANT PEUT MAINTENANT VENIR SEUL A LA STATION THEATRE

S'il doit venir du centre de loisirs et y retourner après l'atelier, votre enfant peut désormais emprunter sans danger l'itinéraire aller-retour jusqu'à La Station théâtre depuis qu'il a été protégé de la violence automobile par une large piste cyclable séparée de la chaussée et des dos d'ânes avant les passages piétons du nouveau rond point. De plus certains enfants inscrits au centre de loisirs le mercredi après-midi pratiquent déjà cet itinéraire en autonomie cycliste depuis cette année. Il sera donc facile au besoin de constituer un groupe d'enfants pour ces aller-retours.

 

PRIX

Le coût de l'atelier est de 255 Euros adhésion comprise par enfant, en 3 chèques encaissables à chaque début de trimestre (100 + 100 + 55). En fonction de vos revenus, si vous êtes domicilié sur la commune de La Mézière, le CCAS de La Mézière peut vous en rembourser une partie (à voir à partir de mi-Août, avant la rentrée scolaire). Une attestation d'assurance responsabilité civile extra-scolaire devra être fournie à l'inscription.

 

INSCRIPTIONS

Les inscriptions sont effectives sur règlement du coût de l'atelier. Elles sont enregistrées jusqu'à concurrence de 12 participants. A l'heure où nous mettons sous presse 5 participants sont déjà inscrits.

 

SAMEDI 8 SEPTEMBRE : RENCONTREZ L'ANIMATRICE ET DECOUVREZ LE LIEU !

  • de 9h à 13h : Rozenn Fournier au forum des associations Salle Cassiopée à La Mézière

  • à 14h30 : Rencontre des enfants participants et de leurs parents avec Rozenn Fournier à La Station théâtre

 

Posté par Eulalos à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

ETATS DÂNE Jeudi 4 octobre 2018 à 20h30

JEUDI 4 OCTOBRE 20h30

 

U8

Etats d'âne, de et avec Alban Dussin seul en scène / L'Assemblée sauvage, Douarnenez.

A partir de 9 ans. Durée: 55 minutes.

Gratuit, dans le cadre de Val d'Ille en scène. Réservation au 06 81 75 81 01

Pour échapper à la nécessité d'une intelligence sociale en toute bonne foi et sans aucune amertume et ne pas saisir les opportunités de trouver sa place d'homme admiré dans des entretiens de circonstances, Alban Dussin a choisi d'être un âne. Comme l'indique son anagramme (l'asinus band) , il forme un groupe à lui tout seul. Un groupe et non une troupe, grâce à sa capacité à réunir, en nous la faisant passer pour fruit du hasard, une assemblée hétéroclite d'objets, de pensées, de notes de musique et de dessins interdisant tout classement dans les catégories fondamentales du mot et de la chose. L'air de rien, l'âne et ses avatars vont nous faire embrasser pour règles des exceptions jamais relevées jusqu'alors et notre esprit s'ouvrira là où la sensibilité semblait inattendue. Nous en sortirons nous même en état d'ânes sans avoir à braire aucune de ces bêtises mondaines qui font le lit de tous les Bottom# que nous sommes.

# Personnage du Songe d'une nuit d'Eté de Shakespeare, qui se transforme en âne.

Art oratoire, piano et chant

« Je suis resté cloîtré dans ma tête à ne rien voir d'autre que le bout de mon nez. Et maintenant que je regarde par le trou de mon oreille je m'aperçois qu'à l'extérieur tout a changé. »

28 août 2018

L'ENFANT ETERNEL Vendredi 16 et Samedi 17 novembre 2018, 20h30

 

U10VENDREDI 16 et SAMEDI 17 NOVEMBRE 20h30

Compris dans l'abonnement

L'enfant éternel de Philippe Forest / Cie Première neige, Ille et Vilaine. Avec Thierry Pavard mis en scène par Marion Bourdain.

A partir de 12 ans. Durée : 1h30.

 

Un homme se bat avec l'écriture de son premier roman. Dans l'urgence de traduire en récit la dernière année de vie de son enfant malade, ne pouvant donner aucun sens à sa mort (qui le pourrait?), il dresse sa langue en barrière contre ce destin tragique dont il se dégage à force de postures stylistiques pour mieux le circonscrire. En butte à la trempe du poème et de la vie qui s'impose malgré ses efforts de classification, il déclare qu'il s'agit là de « la plus belle année de sa vie ». Les mots sont impuissants à recréer l'innocence. Pire, ils la souillent de leur prétention à organiser le récit. Seul le jeu dans sa présence immédiate, au delà du souvenir, transcende la tragédie. Alors, pour redresser les torts et chevaucher l'urgence, s'infligeant des rigueurs et des révoltes au risque de l'amertume que l'on sent poindre dans l'inévitable enveloppe formelle de sa syntaxe d'auteur, le père invoque le merveilleux d'un temps suspendu, celui du héros anglo-saxon Peter Pan auquel il confie l'enfance éternelle de sa fille Pauline.

 

Monologue pour écrire la mort de son enfant

 

« Peut-être déguise-t-elle sa panique en audace, son désespoir en allégresse. Peut-être imite-t-elle ses parents. Son courage rend possible leur courage et, à son tour, se nourrit de lui. C'est leur alliance tenue secrète. Pauline peut compter sur eux et ils peuvent compter sur elle. »

Adapté du roman éponyme édité chez Gallimard, prix Femina du premier roman 1997


27 août 2018

l'ORCHESTRE ET LES COEURS DE MA BOUCHE TE DIRONT MON AMOUR Vendredi 30 novembre 2018 à 20h30

Diptyque Apollinaire 14-18 :

 

U12

VENDREDI 30 NOVEMBRE 20h30

L'Orchestre et les cœurs de ma bouche te diront mon amour de Guillaume Apollinaire / Cie Les Fous de Bassan. Beaugency, Loiret. Avec Christian Sterne, comédien et Pascal Ducourtioux, musicien.

A partir de 12 ans. Durée : 1h05

 

Parler d’amour. Envie d’amour même quand la guerre gronde. Besoin d’amour toujours – et surtout ? – quand sa propre vie est en danger. Désirs, plaisirs et déplaisirs d’amour, ceux qui aussi exacerbent la création. Telles furent les obsessions de Guillaume Apollinaire au travers des poèmes et lettres qu’il écrivit de 1914 à sa mort en 1918. Qu’il s’adresse à Lou, à Madeleine ou à Jacqueline, Apollinaire montre lyrisme, inventivité, passion et fièvres amoureuses. Ses poèmes ouvrent des perspectives à la fois cosmiques et humblement sensibles. Ainsi que les cadres et les incarnations avec lesquels joue le poète, apparaissent à la fenêtre d'un compartiment de train des photographies, des calligrammes et de ses croquis, sur une musique cubiste de percussions et de cordes et dans le désœuvrement contraint de deux passagers prolixes entre deux banquettes tandis que file le jour. Ce volet chronologique, à partir de sa passion pour Lou, se clôt par la blessure du poète et La Jolie Rousse.

 

Voyage en cadence dans la poésie d'un amour

 

 

« Souvenir oublié vivant dans toutes choses

Je rougirais le bout de tes jolies seins roses

Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants

Le fatal giclement de mon sang sur le monde

Donnerait au soleil plus de vive clarté

Un amour inouï descendrait sur le monde

L'amant serait plus fort dans ton corps écarté

(in Si je mourais là-bas) »

 

Montage de Pierre Garin à partir des lettres et des poèmes à Lou et des Calligrammes

25 août 2018

NOS COEURS PENDENT ENSEMBLE AU MÊME GRENADIER le Samedi 1er décembre 2018 à 20h30

U14

SAMEDI 1er DECEMBRE 20h30

Compris dans l'abonnement

Nos cœurs pendent ensemble au même grenadier de Guillaume Apollinaire / Cie Les Fous de bassan. Beaugency (45) Avec Christian Sterne, comédien et Pascal Ducourtioux, musicien.

A partir de 16 ans. Durée : 1h

 

Sous une nuit de pleine lune, sensuelle et onirique, nichés dans un îlot précaire mais velouteux au sein des tranchées, près des machines de guerre et de la mort, ainsi d'Apollinaire choisissant délibérément Eros pour différer Thanatos, les corps contraints par l'espace du campement pour mieux presser la sensualité des mots et des notes, dans l'influence réciproque de la musique et du phrasé, dans la chaleur et l'audace d'une langue enfiévrée, les deux veilleurs prennent à bras le corps les engagements, la passion voluptueuse et le lyrisme du poète, au gré de ses érotismes écrits au front en 1915 en lettres ou en poèmes. Dans les frôlements, à fleur des traces, s'élèvent images et parfums qui provoquent l'incantation des sens pour conjurer l'absence, gazéifier la solitude et réinventer l'amour jusqu'à révéler le caractère vital de la Poésie et de la Création.

 

Veillée sublime croisant l' éros au thanatos

 

« Nous pouvons faire agir l'imagination,

Faire danser nos sens sur les débris du monde,

Nous énerver jusqu'à l'exaspération

Ou vautrer nos deux corps dans une fange immonde,

Et liés l'un à l'autre en une étreinte unique,

Nous pouvons défier la mort et son destin... »

 

Montage de Pierre Garin à partir des poèmes et des lettres à Lou et à Madeleine

24 août 2018

LE VIOLONCELLE POILU les Vendredi 14 et Samedi 15 décembre 2018 à 20h30

U16

VENDREDI 14 et SAMEDI 15 DECEMBRE 20h30

Le Violoncelle poilu de Hervé Mestron / Cie Périphérique. Guyancourt (78) Avec Thomas Landbo mis en scène par Pascal Antonini.

A partir de 10 ans. Durée : 1 h.

 

Le violoncelle du célèbre Maurice Maréchal embarque un jour pour le front dans une housse de grosse laine dont il va lui falloir désormais s'accommoder. Loin des salles de concert, le voici devenir poilu dans les tranchées qui grattent, partageant le dur quotidien de ces soldats sous les obus qui sifflent. Animé par l'archet du maître, dont les doigts empoignent aussi le brancard qui transporte les cadavres, le violoncelle doit continuer de chanter l'espoir malgré les massacres, les exécutions sommaires, la boue et la mort. Voici comment il apprend la langue des hommes au milieu d'eux qui traînent la honte enfouie d'être devenus des professionnels du crime. Et voici comment il peut nous parler ce soir des outrages qu'il a subis lui-même de cette guerre infâme, de la renaissance qu'avec une caisse de bois et quelques clous Maurice et un charpentier lui offrent, de la beauté nécessaire que la musique convoque en nos âmes et de ce qu'elle révèle d' inhumanité dans le comportement et les décisions des états-major.

 

Sonate sous les obus

 

« La musique élève. Elle renvoie le soldat à sa peur d'enfant. Grâce à elle, certains croient toucher l'image subliminale de dieu. A travers elle ils sont capables de dire, dans le plus intime secret, ces électrochocs qu'ils subissent, jusqu'à ne plus pouvoir distinguer le ciel de la terre. »

 

Adapté du roman éponyme édité chez Syros

Co-production Ferme de Bel Ebat à Guyancourt.

23 août 2018

VODOR le Samedi 12 janvier 2019 à 20h30

 

U18

SAMEDI 12 JANVIER 20h30

Vodor avec Gwenael De Boodt, texte et jeu et Clovis Gicquel, video. Production La Station théâtre

A partir de 15 ans. Durée inconnue

Performance

 

« C'est qu'il faut oser le génocide du langage, tu comprends ? Charger des charretées de mots communs, les conduire à l'échafaud sous les crachats et les quolibets des sans-culottes. Comme ils font pâle figure à la lanterne, c'est au couperet qu'ils donnent du rouge et ça a du goût. Pas de sauce s'il vous plaît, le sang direct ! Allez, mettre les bottes aux mots, et qu'ils fassent du bruit !

Ah ! Foudroyer le commun, lever des héros omniscients tragiques, du vague-nerf symphonique avec de la timbale qui roule et du maillet qui douche coton. Ça vous cuivre un roman !

Ça y est, ça vient, la rage m'habite. J'ouvre les mots à coups de dents, je veux de la salive vive pour mon sang. Celle qui dépense mon âme. Pour l'oxydation du vôtre je veux qu'on sente le fer et la rouille et la forge, le damas et la poudre du temps, le soufre, le charbon, l'enclume, le marteau, un cuir en tablier, toute une vache entière, avec ses cornes et ses mamelles, pour recevoir les escarbilles, pour meugler, mais il me faut aussi le nu du visage pour le consteller de cratères. Comme elles s'y creusent en noir les étincelles ! … Et que ça sente le grillé, oui ! le roussi. »

22 août 2018

L'AFFAMEE les Vendredi 25 et samedi 26 janvier 2018 à 20h30

U20

VENDREDI 25 et SAMEDI 26 JANVIER 20h30

Compris dans l'abonnement

L'Affamée de Violette Leduc / Cie des Myosotis. Montreuil (93). Avec Catherine Decastel assistée à la mise en scène par Armelle Bossière et à la chorégraphie par Fabrice Tharaud.

A partir de 14 ans. Durée : 1 h.

 

Dévoration de l'amour, beauté extrême de son mouvement désespéré tout en corps et en âme vers l'impossible réciproque. Fulgurance de cette soumission qui s'étoile en poème à chaque tierce de mots écrite comme un effleurement magique dont l'encre se fait sang, dont le sang se fait âme et dont l'âme a des frissons de peau. Danse de la solitude et de la fusion tyrannique autour du totem de beauté qui se refuse à l'amour mais qui reconnaît la force singulière, unique, extraordinaire de l'écriture qui lui est adressée. Violette Leduc : entendez ce viol dans ces voyelles de passion charnelle et ce hibou dans ces consonnes de cri d'effraie où soudain tout bruit, tout frémit dans la cage du cœur qui n'ose s'avouer, qui se sait tenu dans l'ombre de l'abstraction par la disgrâce du corps et qui en souffre.

« Cet appel, ces cris, ces strophes en prose, cet espoir, ce désespoir sont de toute beauté. Une énergie sauvage et tendre. Ce parti pris est endossé avec audace... le texte nous parvient avec plus de force » Gilles Costaz

 

Théâtre-danse d'un amour éperdu

 

« Arrive solitude, arrive avec tes cheveux défaits sur ton visage, ronflez les orgues de mon désert.

Je taille, j'entaille, je taillade, je déracine, je détrône, j'éclaircis, je déboise. Dans mon corps, il y a ce taillis de mes forces.

Je lui ai présenté mes poignets, ma force, ma beauté, mes arbres, ma tuerie verte mais elle lit. »

 

Adapté du roman éponyme de Violette Leduc et de sa correspondance avec Simone de Beauvoir édités chez Gallimard